Freeletics : Questions & Réponses

Depuis mon dernier article présentant le programme Freeletics (vous pouvez le retrouver par ici), j’ai reçu pas mal de questions de mes amis et également de personnes sur Instagram. J’ai donc regroupé toutes les questions que vous pourriez vous poser sur le programme pour en faire un article rien que pour vous et pour peut-être vous motiver à commencer ce sport 😉

earnednotgivenheader



Le programme est-il payant ? Si oui, combien coûte-t-il ?

Le programme Freeletics, en tant que tel, n’est pas payant. En vous inscrivant sur le site freeletics.com ou sur l’application, vous avez deux options :

  • La version gratuite dans laquelle vous avez accès à quelques entraînements et exercices, ou
  • La version payante sur laquelle le coach établit un programme en fonction d’exercices test que vous aurez réalisés au préalable et adapte donc chaque semaine votre programme en fonction de vos résultats de la semaine précédente et de votre ressenti (oui vous avez la possibilité dire au coach si la semaine d’entraînement était trop facile ou trop dure ou juste bien comme il faut).

Cette version payante coûte 12,99 € par mois (résiliable à tout moment) ou 79,99€ pour la version annuelle (soit environ 6,66€ par mois).

Combien de temps dure le programme ?

Quand j’ai commencé le programme, celui-ci durait 15 semaines mais il a beaucoup évolué depuis et le programme dure donc aujourd’hui le temps que vous voulez qu’il dure ; il n’y a donc pas de date de fin. L’idéal est de tout de même faire au minimum 15 semaines pour voir une vraie évolution et passer toutes les étapes du programme.

header_2

Comment fonctionne le programme ?

Je ne vous parle que du programme payant puisque c’est celui que j’utilise. Pour ce qui est de la version gratuite, c’est vous qui vous faites votre propre programme, vous faites donc ce que vous voulez 🙂

Je pourrais vous en parler pendant des heures (certains de mes amis en ont déjà fait les frais), je vais donc faire court et concis en essayant de ne rien oublier. Au début du programme, le Coach vous fait faire des exercices tests et vous pose quelques questions pour évaluer votre condition physique et vos objectifs – c’était le cas pour moi quand j’ai commencé le programme, cela a peut-être changé depuis, n’hésitez donc pas à me corriger si je me trompe.

A partir de cette évaluation, le coach établit le programme de votre première semaine. Le programme peut contenir des workouts (enchaînement de séries d’exercices), des exercices et également des sessions de running. Encore une fois, les choses ont changé depuis que j’ai commencé, vous pouvez désormais choisir le nombre de jours d’entrainement que vous souhaitez faire dans la semaine (entre 3 et 5) et avez également le choix entre différents programmes : Cardio, Force ou Cardio & Force (que vous pouvez changer chaque semaine également). Chaque semaine, comme je le dis plus haut, vous avez également la possibilité de faire part de votre ressenti au coach pour qu’il puisse adapter votre programme de la semaine suivante.

wpid-screenshot_2015-05-14-10-19-05.png

Aperçu d’une semaine de programme (application Androïd)

Deux semaines mythiques du programme sont également à connaître :

  • La semaine 7, dite HellDays, comprend 3 jours d’entraînements intensifs avec 2 sessions de sport par jour (cette semaine revient également en semaine 22) et,
  • La semaine 15, dite HellWeek, qui, comme son nom l’indique, est une semaine complète d’entrainement intensif avec des sessions tous les jours de la semaine, soit pendant 7 jours (cette semaine revient à ma connaissance en semaine 29 et non en semaine 30 comme le voudrait la logique).

Peu importe le numéro de la semaine, il faut simplement savoir que chaque programme de 15 semaines comprend 1 semaine de HellDays et 1 semaine de HellWeek.

Combien de temps cela te prend-il par semaine ?

Le temps que cela me prend varie vraiment d’un jour à l’autre et d’une semaine à l’autre. La durée d’un entrainement peut varier de 10 minutes environ à un peu plus d’1 heure (c’est tout de même rare que cela dépasse 1h).

Je dirais que selon les semaines, Freeletics me prend entre 2h et 3h mais j’insiste sur le fait que cela dépend des semaines et également du temps que vous mettez pour finir un workout – ce temps s’améliore bien sûr au fur et à mesure que vous avancez dans le programme.

Où est-ce que tu fais tes entraînements ?

Comme je le disais dans mon premier post sur le sujet (hop, c’est par ici), Freeletics est un programme basé sur les exercices au poids du corps ; pas besoin donc de s’inscrire à une salle de sport ou de s’en créer une à la maison #ôJoie. Freeletics peut donc se pratiquer à peu près partout et même dans votre salon. Certains workouts requièrent l’utilisation d’une barre de traction ou de courir sur une distance allant de 40m à 2km, il faut donc adapter votre environnement d’entraînement en fonction de ces contraintes minimes.

De plus, révolution, Freeletics a lancé le programme « 2×2 » pour les jours où vous ne pouvez pas sortir pour courir. Vous n’avez donc besoin que d’une surface de 2mx2m pour effectuer votre workout ; les runs sont ainsi remplacés par des exercices nécessitant un espace réduit. Fini les excuses du type « il pleut », « il fait trop froid », « je n’ai pas d’endroit où m’entrainer », etc.

Facebook_20141011_KW46-1024x728

Depuis combien de temps fais-tu ce programme ?

En voilà une question intéressante et qui va demander une petite histoire (cool, on adore les histoires 😉 ). J’ai donc commencé le programme une première fois en août 2014, il y a donc bientôt 1 an mais je me suis arrêtée après 9 semaines (haaaan, c’est pas bien !). Pourquoi ? me demanderez-vous et bien tout simplement parce que dans la vie parfois, on se laisse tout simplement vivre : déménagement, hiver, baisse de motivation et j’en passe. Début janvier, j’ai tenté de reprendre le sport en suivant un autre programme (le BBG pour les intéressés) qui m’a fait regretter Freeletics. Quelques semaines plus tard, je reprenais donc mon programme chéri en Semaine 10. Autant vous dire que cela n’a pas été de tout repos parce que dans la tête du coach, je venais de faire 9 semaines d’entrainement et non 4 mois de pause. 12 semaines plus tard, je suis encore là et je suis maintenant dans ma 23e semaine.

header51

Est-ce que ça marche ?

Alors cette question ne veut pas dire grand-chose. On ne parle pas ici d’un régime miracle ou d’une crème merveilleuse mais bien d’un style de vie et d’un sport à part entière. Comme je le disais précédemment, ce n’est pas juste un programme que l’on fait pendant quelques semaines et qu’on arrête parce qu’on a atteint son objectif initial, quel qu’il soit. Pour moi, c’est devenu une passion qui m’a changé physiquement certes (et continue de le faire) et qui m’a changé psychologiquement plus qu’autre chose. C’est un autre sujet mais sachez que toutes les personnes qui vous disent que le sport leur a redonné confiance en eux, les a renforcé psychologiquement, leur a donné l’envie de sortir de leur zone de confort et bien ce n’est pas du blabla, c’est la vérité vraie. Ma vie est aujourd’hui plus saine, plus équilibrée, j’ai beaucoup plus confiance en moi, je me sens plus forte et j’ai constamment envie de me dépasser – me battre contre moi-même, c’est mon secret du bonheur 🙂

Pour ceux et celles intéressées par ma transformation physique, voici un avant/après (excusez la qualité des photos, la luminosité n’est pas la qualité première de mon appartement 😉 )

La première photo (à gauche) a été prise le 13 mai 2015 – soit 4 semaines après ma reprise de Freeletics et la deuxième (à droite donc) a été prise 2 mois plus tard, le 14 juillet 2015, soit seulement 2 mois après la première photo. J’anticipe la question suivante : non je n’ai pas perdu de poids entre ces 2 photos ; au contraire, j’ai pris 2 kg.

Motivés pour commencer l’aventure Freeletics ? Pour avoir 20% de réduction sur votre coach, c’est par ici !

 

[Crédits Photos : Freeletics.com] 

11 réflexions sur “Freeletics : Questions & Réponses

  1. curvyinshape dit :

    Ton article est super intéressant, autour de moi j’ai surtout des gens que me disent que c’est très difficile Freeletics alors tu m’as donné un peu envie ! ^^
    Je suis contente de voir que toi aussi tu es fière de faire du sport et ça me rassure que toi aussi tu prennes du poids quand tu fais du sport. Ton changement est impressionnant ! 😀 bonne continuation !

    Aimé par 1 personne

    • Hollyvia dit :

      Merci pour ton commentaire 🙂 Effectivement, Freeletics c’est difficile mais c’est justement pour ça que j’aime tant ce sport ! Le fait que ça soit difficile te pousse à te dépasser et au final les exercices que tu trouvais difficiles au début te semblent simples quelques semaines plus tard et cela t’apporte énormément de fierté de battre tes propres records chaque semaine. Bon, tu l’auras compris, je suis FAN de ce programme *hahaha*

      Aimé par 2 people

      • curvyinshape dit :

        Oui je vois ça, une vraie groupie ;P
        Je vois ce que tu veux dire. Est-ce que tu faisais déjà beaucoup de sport avant d’attaquer ce programme ou est-ce que c’est grâce à ce programme que t’as atteint une certaine condition physique ?
        (Oui je suis curieuse ! ^^)

        J'aime

      • Hollyvia dit :

        Haha Tu as raison d’être curieuse 😉 Alors quand j’étais plus jeune (j’exagère) je courais beaucoup (enfin plusieurs fois par semaine) et puis j’ai arrêté pendant pas mal de temps suite à une blessure à la cheville… quelque part j’avais peur de reprendre et de me re-blesser et puis j’ai découvert Freeletics grâce à mon chéri donc c’est vraiment grâce à ça que j’ai repris le sport et j’ai même repris la course à pied depuis quelques semaines et je suis bien plus en forme que toutes les autres fois où j’ai voulu reprendre avant. Comme quoi le renforcement musculaire ça a du bon et Freeletics travaille aussi le Cardio donc ça se couple bien avec le Running.

        J'aime

      • curvyinshape dit :

        D’accord, je vois. Intéressant ! Moi je fais du renforcement musculaire depuis plus d’un an aussi et je fais pas mal de cardio. Je suis le Bikini Body Guide de Kayla Itsines, tu dois connaitre… et j’en suis assez contente donc à quand Freeletics ? Ah ah ah

        J'aime

      • Hollyvia dit :

        Oui je connais le BBG, je l’avais commencé en début d’année d’ailleurs mais je suis revenue à Freeletics, je ne voyais pas assez de changement avec le BBG et je n’aimais pas trop le rythme. Il en faut pour tous les goûts 😉

        J'aime

      • curvyinshape dit :

        Oui je vois et puis de passer de Freeletics au BBG c’est un peu comme faire trois pas en arrière du coup !

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s