Petites Recettes de bonheur pour les temps difficiles – Suzanne HAYES, Loretta NYHAN

adRFDRzMGrâce à l’adorable Victoria du blog mangoandsalt.com, j’ai décidé de créer une nouvelle rubrique à ce blog dont le thème premier est le bien-être qui passe par le sport certes, mais la lecture, comme la cuisine, est également un élément important de mon équilibre personnel. Depuis que j’ai appris à lire, j’ai pris le goût de la lecture. Enfant, je lisais tout le temps. A l’adolescence, j’étais la plus fidèle élève du CDI du collège et du lycée. Et cette passion dévorante continue de me poursuivre depuis. J’ai parfois fait des pauses, faute de temps libre, faute d’idées de lecture mais je n’ai jamais désaimé ces moments de voyages cérébraux ou imaginaires.

Victoria a récemment créé sur son blog, le Club de Lecture Mango and Salt (ou #ClubLectureMS pour les plus hashtags addicts d’entre nous) dont vous trouverez toutes les infos dans son article par ici. Le premier livre choisi par Victoria ne m’a pas fait hésité une seconde avant de rejoindre ce club virtuel : « Petites Recettes de bonheur pour les temps difficiles » de Suzanne HAYES & Loretta NYHAN.

clublectureMS1

Présentation de l’éditeur

États-Unis, années 1940. Glory, enceinte et déjà mère d’un petit garçon, souffre de l’absence de son mari, parti au front, de l’autre côté de l’Atlantique. À des centaines de kilomètres d’elle, Rita, femme et mère de soldat également, n’a pour compagnie que la fiancée de son fils. Une lettre, envoyée comme une bouteille à la mer, va les réunir. Entre inconnues, on peut tout se dire. Les angoisses, l’attente des êtres aimés, mais aussi les histoires de voisinage, les secrets plus intimes et les recettes de cuisine. Les petites joies qui font que, dans les temps les plus difficiles, le bonheur trouve son chemin.

Ce livre m’a rappelé énormément de souvenirs, je me suis sentie au plus proche de Rita et Glory. Ce n’est pas tant le thème de la guerre mais leur relation épistolaire en tant que telle qui m’a tout de suite fait m’identifier à ces deux protagonistes. Cela peut paraitre bizarre mais depuis le collège je suis passionnée par l’écriture, par les lettres. J’ai eu ma première correspondante quand j’avais 13 ans, elle s’appelait Chiara et vivait en Italie. Je ne suis plus en contact avec elle aujourd’hui mais j’ai échangé des centaines de lettres avec d’autres filles dans d’autres pays depuis cette époque. Aujourd’hui encore je continue d’écrire à certaines de mes amies en Allemagne, en Autriche, en Belgique, au Brésil, aux Etats-Unis… J’écris beaucoup moins qu’avant mais lire ce livre m’a rappelé à quel point j’aimais cela. Je me suis souvenue de ce sentiment de bonheur qui me traverse en ouvrant ma boîtes aux lettres et en découvrant une lettre qui venait de parcourir des centaines, voire des milliers de kilomètres pour venir jusqu’à moi et de cette joie qui m’entoure à lecture de ces pages noircies à l’encre. L’amitié épistolaire est un trésor… nous échangeons sur nos joies, nos peines, nos interrogations, notre quotidien, nos envies sans aucune peur de jugement. Que nous soyons en période de guerre, ou pas, la recette est la même. Ecrire aide à évacuer, de la même façon que le sport. Ecrire permet de s’évader, d’apprendre à se connaître, à s’aimer. Ecrire est une vraie thérapie dans laquelle, en plus du bonheur que cela apporte dans votre vie, vous créez une amitié et cette thérapie n’a pas de prix.

Vous ai-je déjà raconté que j’avais passé une année entière en France? J’ai vécu l’occupation de ce pays comme un affront. Comment peut-on occuper une nation si éprise de liberté et de joie de vivre? Comment peut-on envahir un peuple si hardi, si audacieux?

La réponse, c’est qu’on ne peut pas.

Tout cela pour vous dire que j’ai adoré ce livre, que j’ai aimé Rita & Glory, que j’ai pleuré et rit avec elles et qu’elles m’ont donné envie de trouver plus de temps pour écrire à ces amies qui sont toujours là pour moi depuis des années, même plus de 10 ans pour certaines.

Dépêchez-vous de vous procurer ce livre, je vous promets que vous ne le regretterez pas !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s