[Compte Rendu] Ma Course Royale à Versailles

Le 19 juin dernier, je courais dans mon jardin. Bon d’accord, c’était dans les jardins du Château de Versailles mais techniquement c’est un peu mon jardin aussi puisque j’habite à 350 m de la grille de la Reine et à seulement quelques pas de la grille du Dragon. Bref je courais chez moi pour la première fois. L’an dernier, je n’ai pas pu faire la course, j’avais Vacances en Corse 😀 On ne peut pas être partout.

J’étais donc, on ne peut plus heureuse, de pouvoir enfin participer au Go Sport Running Tour du Château de Versailles  et de prendre le départ des 15 km de la Course Royale à 9h sous un doux crachin breton, le sourire jusqu’aux oreilles.

Dossard_versailles

Inscrite à la course depuis plus de 3 mois avec Chéri qui m’annoncera finalement à quelques semaines de la course « Je peux pas, c’est la fête des Pères », j’attendais cette course royale avec une très très grande impatience. Mon poto Mini était plutôt chaud pour faire la course donc je lui ai légué le dossard de Chéri.

Sur les coups de 8h, dimanche matin, Mini débarque donc à la maison pour déposer ses affaires et récupérer son diadème qu’il oubliera volontairement sur le bar (oui, oui, je sais que tu l’as fait exprès). Vers 8h20 on décolle pour retrouver Pierre devant le Trianon Palace (Souvenez-vous de Pierre, mon bourreau lors du 10km L’Equipe 😉 ).  Direction le départ où on se place comme prévu dans le SAS 1h15-1h30 même si j’avoue ne plus réellement espérer passer sous la barre des 1h30.

Le départ se fait par vagues et heureusement parce que sinon, la course n’aurait été qu’un énorme embouteillage pendant 15km. Avec mes 2 lièvres équipés de montre GPS, j’avais décidé de ne pas prendre mes écouteurs et de faire la course plus ou moins au feeling. 9h13, c’est notre tour de passer la ligne de départ. Ça bouchonne beaucoup au départ et jusqu’au premier km où on commence à pouvoir courir à notre allure sans devoir faire attention à ne pas bousculer son voisin. Au final, on passera la course à dépasser et à se faire dépasser mais c’est plutôt sympa cette ambiance de sortie groupée 🙂

Je trouve que les kilomètres défilent étrangement vite sur le début du parcours. Le premier ravitaillement arrive sans que je m’en rende compte. Un verre d’eau récupéré et je retrouve Mini qui me dit qu’on passe le 5e km en 30 minutes. Je me dis qu’on est dans les temps. Pierre nous abandonne vers le 6e km pour faire la course devant. Les kilomètres continuent de défiler, les tronçons boueux aussi. Tout ces passages dans l’herbe et la boue me rappellent les Cross que je faisais quand j’étais plus jeune (beaucoup plus jeune) – que de bons souvenirs.  Le 2e ravitaillement arrive entre le 9e et le 10e KM après une montée boueuse ; cette fois, en plus du verre d’eau, je récupère un quartier d’orange qui me fera le plus grand bien.

On passe le 10e KM en 1h et 10 secondes, je me dis qu’on est toujours bien. Et puis, on croise un public bien silencieux. Ni une, ni deux, je les encourage à nous encourager. Les photographes étaient présents juste à ce moment là. Deux, trois applaudissements et cela me donne un vrai coup de boost. Mini me dit que j’ai accéléré. Autant continuer tant que je peux 😉

1-GORUNNING2016-DC-1923

Au 11e KM on entre dans les jardins du Grand Trianon. Le soleil a fait son apparition et je peux vous dire que ça tape fort – heureusement que l’on avait commencé la course sous une bruine bien fine parce que je n’aurais pas tenu sous le soleil pendant 15 KM. On recroise les photographes, ça fait de belles photos souvenirs devant le Trianon 😉

1-GORUNNING2016-AD2-4271

12e, 13e KM, Mini me dit qu’on a 1 minute d’avance sur mon objectif de 1h29. On accélère petit à petit, le public se fait de plus en plus présent. Il n’y a rien de plus motivant. On me dit que l’arrivée n’est pas loin alors c’est parti, on accélère pour de vrai cette fois ; on tourne vers le Trianon et la voilà, l’arche d’arrivée, au bout de cette petite montée à 20m devant nous. On passe la ligne en 1h27min27sec. Je l’ai fait, j’ai envie de pleurer. Oui je sais, c’est très con, c’est juste 1h27 mais c’est la première fois que je cours 15 KM et en passant la ligne d’arrivée, je me dis que si je peux en faire 15, je peux en faire 21 et pourquoi pas 42 ? 😀

2-GORUNNING2016-CDI-365

On récupère notre médaille, le ravitaillement sponsorisé par E.Leclerc, le selfie obligatoire à l’arrivée et on rentre à la maison à contre courant de la vague de Princesses qui envahit le Parc 🙂

20160619_104928

Retour à la maison. Chéri m’attendait avec un bouquet de roses. Une matinée parfaite !

Et vous ? Vous étiez où le 19 juin ? 

6 réflexions sur “[Compte Rendu] Ma Course Royale à Versailles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s